Douleur au bas du dos et bien davantage

Jan 18, 2017

Je n’oublierai jamais ma première expérience de Tao Shiatsu. Je souffrais, depuis plusieurs années, de douleurs au bas du dos et était suivi par un ostéopathe. Un matin, mon dos bloqua, j’appela alors l’ostéopathe, qui m’informa que je pourrai le rencontrer à la fin de la semaine suivante. Inutile de le mentionner, ça ne me convenait pas. Un ami m’avait mentionné les mérites d’une praticienne en Tao Shiatsu, je décida alors de la contacter. Elle m’invita à passer en après midi. Quand j’arriva, je fus reçu par un sourire chaleureux. Nous échangèrent quelques mots et elle débuta le traitement.

Malgré la douleur assourdissante, je me senti immédiatement relaxer, je sentais qu’on se préoccupait de moi, non seulement sur un plan physique, mais en tant qu’être humain qui expérience la souffrance. Après le traitement, j’étais soulagé et avait regagné ma mobilité. Dans les jours qui suivirent, mes douleurs lombaires étaient disparues. L’expérience fut, pour moi, le début d’un cheminement de guérison. C’était en 2008. Aujourd’hui, mon cou, atteint d’arthrose sévère, est également exempt de douleur. Je peux faire du Télémark. Mon épaule, qui avait souffert une rupture dans la coiffe des rotateurs, me permet d’apprécier, de nouveau, les joies du Kayak. Et la liste serait longue…

Les traitements de Tao Shiatsu m’aidèrent énormément, sur le plan physique, mais ils furent également bénéfiques sur un plan émotionnel et spirituel. À l’époque, alors que j’alla pour mon premier traitement, mon cœur était rempli de noirceur, se sentait seul, je  n’avais plus foi en quoi que ce soit. Mon principal objectif était de trouver des manières de m’échapper, d’enfouir ma souffrance, un endroit confiné où je ne pouvais voir la souffrance des autres, ou lorsque je le faisais,  je tentais également de la fuir, car j’ignorai comment réagir. Ces aspects furent également traités avec un grand souci, sans jugement. J’ai senti qu’elle ne perdit jamais foi en moi. Son souhait, pour ma guérison émotionnelle et ma croissance spirituelle, entraîna une transformation, de mon subconscient, vers ma vie consciente.

C’est avec une immense gratitude envers le Tao Shiatsu, que je peux maintenant me connecter avec ma souffrance et venir qu’à réaliser que nous sommes tous interreliés. J’embrasse maintenant une voie spirituelle, la foi en l’esprit universel et un profond désir pour le développement spirituel de tous les êtres. Je suis maintenant bouddhiste et un praticien niveau 1 en Tao Shiatsu et mon souhait le plus sincère est d’arriver à aider les autres d’une manière similaire à l’aide qu’il me fut apporté.